Les meilleurs indications de la gelée royale

Les actions stimulantes, tonifiantes, euphorisantes, rééquilibrantes et revitalisantes de la gelée royale sont aujourd'hui parfaitement reconnues sur le plan médical et font de ce produit de la ruche un extraordinaire aliment naturel qui peut intervenir efficacement au niveau de notre bien le plus précieux, à savoir notre santé :

  • Soit pour la maintenir à son meilleur niveau d'efficience,

  • soit pour la renforcer si elle est naturellement déficiente,

  • soit enfin pour aider à la recouvrer si elle est momentanément défaillante.

Il en résulte un grand nombre d'indications, parmi lesquelles sont sélectionnées les plus importantes et les plus souvent rencontrées, où la gelée royale donne, en règle générale, d'excellents résultats.

Chez le bien portant :

La gelée royale sera prise par voie interne dans le but :

  • d'obtenir un meilleur rendement physique, intellectuel ou sexuel dans le cadre des activités normales, avec sensation de bien-être et de plus de confiance en soi,
  • d'avoir une plus grande résistance, lors de périodes d'activités momentanément plus intenses, à la fatigue physique (chez les sportifs notamment, avec l'obtention de meilleures performances) et à la fatigue intellectuelle (à l'occasion des préparations aux examens en particulier, avec une plus grande facilité d'apprendre et de mémoriser).
  • de renforcer le terrain biologique dans sa lutte contre les agressions en général, et particulièrement contre les infections microbiennes (dont la grippe saisonnière que la prise de gelée royale permet le plus souvent d'éviter).
  • de retarder les effets du vieillissement organique, surtout de la peau et des phanères (cheveux, poils, ongles) du fait de la grande quantité de vitamines B5 ou acide pantothénique que contient la gelée royale qui est la substance naturelle connue la plus riche qui soit en cette vitamine.

Pour l'ensemble de ces indications, et pour un adulte de poids normal,, il y a lieu de prendre, tous les matins, à jeun, 600 mg de gelée royale pure par voie sublinguale (en laissant fondre sous la langue) en cures de 6 semaines à faire à chaque changement de saison, c'est-à-dire du 1er décembre au 15 janvier, du 1er mars au 15 avril, du 1er juin au 15 juillet et du 1er septembre au 15 octobre, tous les ans bien régulièrement. A signaler toutefois, qu'en ce qui concerne les compétitions sportives et les préparations aux examens ou concours, il est nécessaire pour obtenir les meilleurs résultats possibles, d'augmenter la dose journalière jusqu'à 1.2 g de gelée pure dans les 6 semaines qui précèdent les épreuves et pendant la durée de celle-ci.

Chez le malade :

Selon la gravité de la maladie en cause, la gelée royale pourra être prise, toujours par voie interne, soit seule ou en association (avec d'autres thérapeutiques nécessaires) dans les troubles et affections qui suivent :

  • Indications générales : 
    • Asthénies ou états de fatigue de toute origine et à tous les degrés : en cours de maladie ou post-opératoires, convalescences en général, surmenage, épuisement physique, intellectuel ou nerveux (burn out), asthénie sexuelle et surtout asthénie du 3ème âge.
    • Anorexies (ou perte de l'appétit) de toute nature et amaigrissements.
    • Terrains déficits constitutionnels
    • Vieillissement prématuré ainsi que tous les états de déchéance sénile physique ou psychique où la gelée royale donne des résultats très intéressants.

  • Indications particulières :

    • Anémie isochrones des personnes âgées et l'hypertension artérielle essentielle qui est souvent favorablement influencée
    • troubles colitiques lorsque la composante neuro-végétative est prédominante
    • Certaines sensibilités hépato-vésiculaires, liées à une dystonie nerveuse, qui sont parfois régularisées de façon spectaculaire
    • certaines formes neuro-psychiques d'impuissance chez l'homme et de frigidité chez la femme, ainsi que certains troubles fonctionnels des règles touchant à la régularité des cycles
    • Neurasthénies et états dépressifs mineurs, anxiété, manque de confiance en soi et nombreux troubles psychosomatiques ou fonctionnels divers.
    • Trisomie chez l?enfant, où la gelée royale provoque généralement une amélioration du développement mental et une régression de l'excitation motrice.
    • Certaines maladies de la peau, essentiellement des dermatoses dans lesquelles interviennent des éléments kératosiques et séborrhéiques. 
    • grippe saisonnière : où la gelée royale à fortes doses évite les complications et raccourcit considérablement la période de fatigue post-grippale.


Dans toutes ces indications, les doses sont habituellement beaucoup plus fortes qu'en traitement d'entretien préventif. La prise journalière habituelle pour un adulte est de 1,2 g de gelée royale pur par voie sublinguale, le matin à jeun, jusqu'au complet rétablissement et un peu au-delà, mais cette dose peut être largement dépassée dans certains cas (jusqu'à 2 ou 3 g) sans aucun inconvénient.

L'absence de contre-indication formelle et d'incompatibilité, associée à l'absence de toxicité et d'effets latéraux aux doses conseillées ci-dessus, font de la gelée royale, compte tenu de ses nombreuses propriétés, de son vaste champ d'activité et de sa grande efficacité, un produit qui prend sa place au tout premier rang des thérapeutiques naturelles utiles pour être en bonne ou en meilleure santé.

(D'après le Docteur Yves Donadieu)